Le Wolfling Run

wolfling run

Une main qui n’en a vraiment rien à foutre !

J’avais évoqué, il y a peu, l’existence de mains peu intéressées par le monde sur lequel elles se devaient, normalement, de veiller. Il s’agit d’un phénomène très discuté par les norns de Capillata, mais dont il n’est fait aucune mention dans les archives Shee. La rumeur dit qu’il s’agit d’une pratique connue sous le nom de Wolfling Run (ou Wolfing Run) et qu’elle consiste à « être présent ».

Cette rumeur semble confirmée par la présence d’une religion singulière pratiquée uniquement par les créatures qui ont été en contact avec une main qui n’avait strictement rien à foutre de leur présence. Selon certain/es norns, la main est une divinité créatrice, elle est à l’origine du monde dans lequel ils/elles vivent et a donné naissance aux générations 1, puis, elle a cessé totalement d’intervenir dans l’ordre établi des choses naturelles (aussi nommé : Wolfling Run). On raconte que certain/es créatures cessent même de percevoir la main et que ces dernier/es seront puni/es lors du Grand Retour.

Selon le mythe, le Grand Retour est un événement fréquent, mais imprévisible, lors duquel la main récompense les bons et punit les mauvais, notamment en utilisant le mixeur génétique, le bassin à piranhas, le sas ou encore en les faisant disparaître totalement.

Chaque main conçoit son monde d’une manière unique, cependant, quelques méthodes semblent plus fréquentes que d’autres :

Le Wolfling Run strict, le plus basique, est celui où vous ne devez en aucun cas faciliter la vie de vos créatures. Création du monde, naissance (ou importation) des premières créatures sont vos uniques étapes. Ce Wofling Run est plus intéressant sur Docking Station docké à Creatures 3. Il est quasiment impossible à réaliser sur Creatures 1 (les norns sont très dépendant-e-s et tombent vite malades, la population max est limitée, mais vous pouvez le tenter) et Creatures 2 (principalement parce que les norns sont trop stupides pour penser à se nourrir).

Le Wolfling Run relax et le Feral Run sont des variantes où vous pouvez ajouter des agents pour faciliter la vie de vos créatures ou les inciter à voyager. Vous pouvez également enseigner le vocabulaire à vos premières générations, voire quelques comportements utiles à la survie. Ces variétés sont jouables quelque soit votre version de Creatures.

Le Wolfling Run safe est une variante du Feral Run où une grosse partie des dangers du monde a été supprimée à l’aide d’agents, de COBs, etc. Vous pouvez également supprimer les bactéries ou ajouter des agents permettant de soigner automatiquement vos créatures. C’est la version la plus efficace si vous souhaitez voir votre population augmenter rapidement, néanmoins, vous devrez faire attention à fixer une limite permettant au jeu de fonctionner. Elle est jouable sans problème dans toutes les versions de Creatures puisqu’elle permet même de contourner les pires défauts de certaines créatures (comme l’absence d’instinct de survie). Malheureusement, vous n’allez pas sélectionner des individus résistants de cette manière !

Dans Creatures 3 et Docking Station, vous avez la possibilité, si vous le souhaiter, de sélectionner vos créatures dès la première génération en utilisant le test de QI de Danikat. Pour cela, il vous suffit de placer vos œufs dans un lieu (de préférence, une métasalle) où il n’y a aucune source de nourriture. Vos créatures seront forcées de voyager pour survivre.

Voici quelques agents utiles pour réaliser un Wolfling Run :

Et finalement, quelques codes CAOS pour Creatures 3 / Docking Station :

  • Tuer toutes les bactéries :enum 2 32 23 kill targnext
  • Enseigner le vocabulaire à toutes les créatures : enum 4 0 0 vocb next
  • Modifier ses chances d’avoir des jumeaux : setv game « engine_multiple_birth_first_chance » 0.##
  • Modifier ses chances d’avoir des triplés et plus : setv game « engine_multiple_birth_subsequent_chance » 0.##

Bon jeu !